Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/42/d708786926/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 284
Rupture et comportement - Psy & thérapie

Rupture et comportement

Lorsqu’une rupture non désirée est infligée, un afflux de sentiments et émotions vient envahir l’esprit, le corps réagit et présente des symptômes de souffrance (affaiblissement, perte d’appétit, insomnie notamment).

Cet état est normal après le choc qui vient d’être subi.

La tentation est alors grande de se réfugier dans le déni, de se battre contre la rupture, de tenter de faire revenir l’autre sur sa décision.

Si dans certains cas cela a pu fonctionner, la plupart du temps, cette bataille unilatérale occasionne perte de temps, perte d’énergie et alimente davantage la souffrance.

Une prise de conscience et des outils de thérapie peuvent aider à amorcer le processus de guérison.

 

>>Accepter de n’avoir aucun contrôle

 

En cas de rupture amoureuse, il est difficile d’intégrer le fait que la situation ne dépend pas de soi.

Cette situation engendre beaucoup de confusion et perturbe la confiance en soi et vouloir reprendre le contrôle est humain, c’est l’inconscient qui se bat pour ne pas voir l’ego mis en miette.

Dans le domaine amoureux, il faut intégrer une chose essentielle : le fait que l’autre est en dehors de soi : comment peut- t-on contrôler quelque chose (ou quelqu’un) qui est situé en dehors de soi ?

Voyez-vous, vous et votre ex partenaire, comme deux planètes séparées : chacune des planètes a un univers propre de pensés, sensations, émotions ; comment connaitre l’univers de l’autre pour agir dessus ? l’autre viendra vers vous s‘il en a l’envie ou le besoin.

En effet, chacun place au premier plan ses intérêts, envies, besoins et ce sont ses intérêts, envies, besoins et non les vôtres qui conditionnent ses motivations à agir ou à non-agir.

Il est important d’intégrer que personne ne peut et n’a à agir sur les envies et besoins de l’autre pour les infléchir pas plus qu’on ne peux influer sur l’orbite de la Lune. Offririez-vous une rose à la Lune pour la faire venir jusqu’à vous ?

Certains personnes paraissent faire passer les désirs, besoins de l’autre avant les leurs : en réalité, cette attitude répond à leurs propres besoins, souvent névrotiques : jouer le sauveur ou la sauveuse peut venir combler une faille narcissique par exemple, ou vient alimenter une certaine forme de dépendance.

Chacun est mû par la motivation programmée au plus profond de lui de sa survie propre qui lui impose de satisfaire en tout premier ses besoins.

Se connaitre et connaitre ses besoins réels est un vrai défi qui demande du temps, de l’expérience et, parfois, certaines épreuves peuvent en accélérer la prise de conscience.

 

>>Revoir ses comportements

 

Faire face à une rupture impose de revoir ses schémas de comportements qui peuvent survenir comme des réflexes pour revenir à la situation d’avant : ces comportements habituels qui viennent spontanément ne servent à rien, et au pire, ils desservent.

Harceler l’ex de messages, le supplier, lui offrir cadeaux, fleurs ne sert en général qu’à renforcer la distance.

Il faut donc les changer.

Compte tenu de la difficulté, des outils de thérapie ont été élaborés pour aider à lutter contre ses réflexes et à renforcer sa volonté.

Parmi d’autres outils de thérapie, un outil, la théorie du FPC (« Fais Pas Ca ») met en place une stratégie qui peut s’utiliser dans le domaine amoureux comme dans tout autre domaine.

 

>>La théorie du FPC

 

Cette stratégie se décline en trois volets :

 

F comme ‘Faire le contraire’ : faire le contraire de ce que l’on fait d’habitude.

Ce concept a été créé afin de casser les schémas de comportements réflexes, impulsifs.

Si vous aviez l’habitude de coucher le premier soir et que cela ne vous a amené que des déboires, ne couchez plus le premier soir, si vous aviez l’habitude de lui reprocher de ne pas répondre à votre message dans l’heure, changez de comportement : ne dites plus rien.

C’est une nouvelle règle de conduite mathématique à appliquer : faire le contraire de son comportement habituel

 

P comme ‘Promenade en voiture’ : ce concept a été créé par rapport aux pensées automatiques qui vous viennent régulièrement quand vous êtes en situation de stress : ce sont des pensées fausses et parasites contre lesquelles il est important de lutter.

Imaginez que vous vous promenez en voiture : vos pensées et émotions sont des panneaux indicateurs : quand elles viennent en tête, vous les visualisez : cette visualisation permet une mise à distance avec les pensées parasites qui viennent perturber le raisonnement ; souvent, en situation de stress, on se fait soi-même les demandes et les réponses, on se fait des films qui n’ont pas grand chose à voir avec la réalité, mais plus souvent avec ses propres peurs.

S’en rendre compte et les écarter permet de revenir à une certaine sérénité.

Lisez donc ces pensées sur les panneaux qui se présentent spontanément à vous, puis écartez -les systématiquement.

Par exemple, « si je ne viens pas à cette soirée, on va me prendre pour un asocial : « si je ne lui écris pas, elle va m’oublier  » : écartez ces pensées et maintenez votre cap.

 

C comme ‘Compteurs‘ : en situation de stress, la volonté est souvent mise à l’épreuve et cet outil peut aider à la remobiliser.

Dans votre voiture, pendant que vous roulez au cours de ce voyage à travers votre rupture, visualisez vos compteurs : vous avez deux compteurs.

Un compteur montre l’intensité de votre douleur, l’autre compteur indique votre volonté.

Quand vous vous sentez à la limite de l’abandon (contacter votre ex par exemple), votre compteur de douleur est en haut ; visualisez le compteur de volonté et faites monter l’aiguille ; plus l’aiguille monte, plus vous résistez.

Y penser vous détournera du réflexe d’agir de manière irréfléchie en voulant calmer au plus vite votre douleur ou votre manque.

Petit à petit, vous arriverez ainsi à prendre de la distance avec la situation de stress et à reprendre le contrôle de vos comportements.

Temps et motivation sont vos alliés.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*